• Catégorie :
  • Informatique : Google
  • |
  • Auteur :
  • Optimuze
  • |
  • Date :
  • 2017-09-13

La nouvelle stratégie marketing de Google à l’endroit des startups: Le crédit Cloud

_____________________

La nouvelle stratégie marketing de Google à l’endroit des startups: Le crédit Cloud

Face à la rude concurrence qui règne entre les fournisseurs de services web, il est important pour les gros bonnets du monde de l’informatique de se démarquer afin d’attirer toujours plus de clients. Google, leader dans son domaine et dont les agents marketing ne manquent pas d’ingéniosité, a ainsi innové en proposant un tout nouveau concept qui ravira les startups : le fameux crédit Cloud. Explications…

Une offre à ne pas rater

En tant que fournisseur de services web et face à la prolifération des concurrents dans le domaine de la délocalisation informatique, Google s’est démené pour trouver une solution viable qui pourrait attirer les clients les plus prisés : les startups. La plupart de ces dernières recherchent, en effet, à faciliter la gestion de leur système d’exploitation informatique. Le cloud, anglicisme signifiant « nuage » en français, est ainsi la solution pour ces derniers. Ce concept peut, en effet, être défini, en termes simples, par la location de services informatiques incluant les serveurs, les ressources informatiques et bien d’autres services encore. Cette location, plus perçue comme un investissement qu’une dépense, peut engloutir une bonne partie du budget des startups, ce qui pousse ces derniers à aller vers les fournisseurs proposant des services plus ou moins complets à des prix compétitifs à l’instar d’Amazon. C’est en constatant cela que Google décide de riposter en proposant à ces jeunes entreprises prometteuses un crédit Cloud de 100.000$ pour l’usage de sa plateforme Cloud. Outre les services classiques relatifs au Cloud, Google propose aux heureux bénéficiaires de ce prêt, s’étalant sur une année, un service permanent d’assistance technique. Bien évidemment, afin de pouvoir bénéficier de cette offre alléchante, il faut remplir certains critères. Ainsi, le revenu annuel des startups intéressées ne dépassera pas le seuil des 500.000$ et les actions investies ces dernières ne dépasseront, également, pas les 5.000.000$. De plus, seules les startups totalisant moins de cinq années d’exercice pourront se présenter pour espérer gagner ce crédit. Cette offre de Google sera un coup de pouce pour ses clients-cibles et répondra, non seulement, à leurs attentes mais également aux attentes des dirigeants de ce géant informatique qui, à ses débuts, n’était lui-aussi qu’une startup.

Commentaire

_____________________


Poster un commentaire

_____________________